Prairie Fleurie pour votre jardin avec les mélanges et fleurs utiles Novaflore


Accueil  >   Conseils et Astuces du Jardin  >   Conseils pratiques  >   Profiter d’une meilleure terre

Profiter d’une meilleure terre

« Les différentes techniques pour créer une terre idéale »

Comme vous l’avez appris dans l’article « l’analyse de la terre », des techniques vous sont proposées afin d’améliorer la texture « physique » de votre sol, que celui-ci soit argileux, sablonneux, calcaire ou tourbeux… D’autres facteurs rentrent aussi en compte pour améliorer votre sol : c’est la connaissance de son PH.

Connaître le PH de votre sol

Ainsi, votre terre peut être acide, basique ou optimale. Selon sa nature, certaines variétés s’y développent plus facilement que d’autres. Alors, demandez à faire le test en jardineries !

 

PH FAIBLE De 1 à 5,5

PH OPTIMAL Environ 7

PH ELEVE Supérieur à 7

  • Sol acide
  • Plantes qui s’y plaisent : bouton d’or, prêle, bruyère, rhododendron…
  • Légumes et fruits : fenouil, persil, fraise, framboise…
  • A faire : apporter un amendement calcaire.

PH idéal pour le système racinaire des plantes.

  • Sol alcalin ou basique
  • Plantes qui s’y plaisent : Primevère, coucou, coquelicot.
  • Légumes et fruits : myrtilles, céleri, ciboulette, poireaux…
  • A faire : Apport de tourbes blondes.
 

Une terre riche et fertile grâce au soutien du jardinier !

Quoique vous fassiez, la nature de votre sol ne pourra jamais changer complètement… En revanche, vous pouvez l’aider à devenir un bon support de croissance pour vos cultures. L’eau et l’air sont les éléments indispensables à toutes plantations. Ainsi, un bêchage est indispensable avant chaque semis ou plantation afin de bien aérer le sol et l’arrosage au soleil couchant est aussi essentiel le premier mois de toutes plantations et semis.

D’autres supports de culture achetés dans les jardineries ou réalisés vous-même sont aussi très utiles :

  • Pour faire varier le PH de votre sol : les supports de cultures tels que les terreaux ou terre de bruyère.
  • Pour améliorer la nature de votre sol : des amendements tels que le fumier, compost, tourbe…
  • Pour rendre plus fertile votre terre : des éléments nutritifs tels que de l’engrais pour offrir plus d’azote, phosphore et potassium à vos plantes en pleine croissance.

LE COUP DE POUSSE DE PRAIRIE FLEURIE

Souvent invisible à l’œil nu, votre terre fourmille pourtant de tout un microcosme qui agit à son niveau pour la qualité de votre terre : réserves en eau et nutriments, stabilité de la structure… Il faut donc faire attention de conserver cet équilibre et l’apport de compost et de fumier est conseillé.